Le Bleuet "pousse "aussi dans le désert

14 Juillet 2021, les télévisions diffusent les images du défilé militaire sur les Champs-Élysées. Le Service de santé des armées (SSA) y est représenté, comme chaque année. À plus de 6 000 kilomètres de Paris, sur la Plateforme opérationnelle désert (PfOD) au Mali, d’autres militaires soignants mènent une action au profit du Bleuet de France.

Une collecte au profit du Bleuet a été organisée le 14 juillet par les équipes du SSA

Une collecte au profit du Bleuet a été organisée le 14 juillet par les équipes du SSA

SSA

À Gao, le Poste de secours unique (PSU) regroupe le Rôle 2 avec son module chirurgical et son voisin le Rôle 1, constitué d’une trentaine de personnes. Le PSU a pris l’initiative le 14 juillet dernier de faire participer ses équipes soignantes à la fête nationale française depuis le théâtre d’opération extérieure.

L’initiative a été prise au départ en métropole par un cadre de santé originaire du 9e Centre médical des armées (CMA09) de Toulon, habitué à collecter des fonds auprès des antennes médicales rattachées à son CMA lors des journées nationales du Bleuet de France.

Pour lui, « donner de son temps aux Rencontres militaires blessures et sports (RMBS), participer à la Journée nationale des blessés de l’armée de Terre (JNBAT) » s’inscrit  dans la continuité du travail d’un soignant du SSA. « Monter une opération hors du territoire français au profit du Bleuet de France et de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) est une autre manière de prendre soin de l’autre. »

Il y a deux ans, le SSA a été directement frappé par la disparition du médecin Laycuras « tombé en accompagnant ses camarades au combat ». Depuis, sa photo siège à l’entrée du Rôle 1 à côté du drapeau de la France.

La collecte réalisée par ces soignants au milieu du désert africain a été source d’émulation : en effet, la PfOD de Gao s’est aussi mobilisée pour réaliser une collecte au profit du Bleuet de France.